/Le temple du soleil pdf

Le temple du soleil pdf

Please forward this error screen to 198. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le temple du soleil pdf article est une ébauche concernant l’Amérique précolombienne. Photo de l’église de Santo Domingo construite sur le temple du soleil à Cuzco.

Photo de l’église vue de la rue El Sol. Le Temple du Soleil ou Coricancha , littéralement, en quechua :  enceinte de l’or , représentait le lieu le plus sacré de l’empire des Incas. C’est à partir du Qoricancha que rayonnait le système des Ceques. C’est là que leurs momies étaient conservées, assises sur des trônes en or. Il fut le plus vaste et le plus richement orné de son époque : ses grands murs de pierre, en appareillage inca, mesuraient 140 m de long sur 135 m de large. La porte principale, ornée de motifs d’or et d’argent, s’ouvrait sur un grand sanctuaire.

Au-dessus de l’autel, étincelait un grand disque d’or, censé représenter le Soleil. Il était placé de telle manière que les rayons du soleil levant le frappaient et le faisaient resplendir. Espagnols, il fut rasé et pillé de fond en comble. Les plaques d’or couvrant les murs furent arrachées et les momies des anciens Incas profanées.

Il ne resta debout que les fondations qui, peu après, servirent d’assise à la construction de l’église et du couvent Santo Domingo. Aïcha Bachir Bacha,  Entre terre et ciel , Le monde des religions : vingt clés pour comprendre les religions des Aztèques, Mayas, Incas, Hors-série no 13, p. Antoinette Molinié,  Cuzco, capitale de l’Empire inca , Journal des africanistes, 2004, p. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 14 octobre 2017 à 16:39. Le Temple du Soleil est le quatorzième album de la série de bande dessinée Les Aventures de Tintin, créée par le dessinateur belge Hergé. La création du Temple du Soleil a lieu dans un contexte de post-libération de la Belgique. Pour avoir travaillé dans un journal sous direction de collaborateurs à l’Allemagne nazie, Hergé se retrouve au sortir de la Seconde Guerre mondiale sous le coup d’une interdiction de publier. Par ailleurs, à cause notamment du départ de son complice, coloriste, décorateur et assistant scénariste Edgar P. L’œuvre est une création marquée également par un grand souci de réalisme, ce qui a amené son auteur à effectuer de multiples recherches dans des documents s’intéressant à la civilisation inca. De fait, Le Temple du Soleil est considéré comme faisant preuve de véracité historique même si ces recherches n’empêchent pas Hergé de commettre quelques erreurs, approximations ou détournements qui lui seront parfois reprochés.

Les éléments de l’intrigue décrits ci-dessous concernent l’édition en couleur du Temple du Soleil. L’aventure amorcée dans Les Sept Boules de cristal se poursuit ici. Ils quittent le temple en promettant de ne jamais en révéler l’existence, après avoir obtenu du chef des Incas qu’il mette fin à la malédiction jetée sur les sept explorateurs dans Les Sept Boules de cristal. Une carte représentant une partie de l’Amérique du Sud.

Carte représentant l’expansion maximale atteinte par l’empire inca. Tintin et Haddock prennent le train en direction de la ville andine de Jauja. Le trajet est l’occasion d’une scène spectaculaire d’accident ferroviaire, sur la Ferrocarril Central Andino, à l’époque ligne de chemin de fer la plus haute du monde. Photo en noir et blanc de l’extérieur d’un tunnel dont on voit le bout.