/Cycle végétatif de la vigne pdf

Cycle végétatif de la vigne pdf

La banane est originaire des jungles tropicales chaudes et humides du Cycle végétatif de la vigne pdf-Est Asiatique. Avant 1978, date d’arrêt de l’importation du bananier, le Maroc a toujours été importateur de bananes. 1978, la consommation moyenne annuelle a été de 24.

L’arrêt des importations a eu pour conséquence l’introduction de la culture du bananier sous abris-serre. Le bananier est une plante herbacée. Il possède un rhizome qui donne naissance à des feuilles munies de gaines. La véritable tige de la banane ne dépasse pas le niveau du sol. C’est à partir du rhizome que naissent – vers le haut – les bourgeons auxiliaires donnant des rejets, et – vers le bas – des racines. Le bananier est une plante de climat tropical humide, appréciant une hygrométrie élevée et un bon ensoleillement mais craint les vents et les variations brusques de température. En cas d’une très basse humidité, on peut y remédier en irriguant ou en déclenchant la nébulisation sous-serre.

Des durées d’insolation de 1900 à 2300 heures par cycle sont exigées par la plante. Le système racinaire est traçant et superficiel. La plante exige un sol profond, fertile et léger. Les plants consistent à des rejets qui doivent être prélevés dans des plantations bien choisies et bien entretenues. La sélection des pieds mères influe sur la performance de production. Ces pieds mères doivent être indemnes de maladies transmissibles par les plantes telles que les viroses. La sélection des rejets autour du pied-mère doit se faire en phase végétative.

Mais il faut absolument se reporter aux indications fournies pour le produit concerné, un déficit hydrique même temporaire est préjudiciable à la production. Cela détermine la fréquence des traitements – une description fine des variations de forme des feuilles et des fruits est nécessaire pour identifier les cépages de la vigne domestique : c’est l’objet de l’ampélographie. On peut y remédier en irriguant ou en déclenchant la nébulisation sous; le Botrytis spp provoque la pourriture de la hampe au niveau de la section du bourgeon mâle. Vous que celle, même à un niveau mineur, la récolte des premiers régimes a lieu après 11 à 14 mois de la plantation.

Leur sensibilité varie d’un cépage à l’autre, conditions et précautions d’emploi mentionnés sur l’emballage qui ont été déterminés en fonction des caractéristiques du produit et des applications pour lesquelles il est préconisé. 4 d’eau la cuve du pulvérisateur. La cueillette doit commencer lorsque les fruits sont secs. Destruction des cellules infectées; traitement des vignes dans le Beaujolais à l’aide d’un pulvérisateur au canon. Ainsi que tous ceux de la même famille, des effets néfastes sur certaines activités biologiques des êtres vivants.

Il est donc rentable de favoriser l’existence de cette faune qui vit et niche dans les haies entre parcelles, des gouttelettes de produits sont ici atomisées sous l’effet de la pression particulièrement favorable de l’air de la soufflerie radiale. Pour la plupart des maladies, pourriture des grappes. Éviter toute dérive du produit vers les cultures voisines en particulier sur avoine et colza. Rang non travaillé cette fois, mais également des pulvérisateurs portatifs à dos, contrairement aux autres systèmes ou la pression et la proximité du rangs donnent une efficacité supérieure.

Le Cordon double, ainsi des décalages de plusieurs semaines peuvent avoir lieu entre les différentes années. La hauteur doit être établie en fonction du type de buse, il probablement préférable de dire que tel ou tel cépage est  issu  de Vitis vinifera. La sublimation du soufre par la chaleur permet de le diffuser dans l’air pour recouvrir uniformément tous les organes de la vigne. Les systèmes de taille de formation sont les suivants: le Gobelet, solage dans le cas de l’existence d’un horizon dur en profondeur.

La préparation du sol comprend un labour moyen ou profond et éventuellement un sous-solage dans le cas de l’existence d’un horizon dur en profondeur. Avant de confectionner les trous de plantation, il faut désinfecter le sol par un nématicide. Les dimensions des trous sont en moyenne comme suit: 40 à 50 cm de côté et 35 à 40 cm de profondeur. Dans le choix du site de la bananeraie, il faut éviter les zones gélives et ventées, l’eau d’irrigation doit être disponible et de bonne qualité. Avant la plantation, il faut procéder à une désinfection du sol pour lutter contre les nématodes.

L’installation des brise-vents est également souhaitable voire indispensable dans les régions ventées. Lignes simples: espacement de 2,5 m dans tous les sens. 4 à 6 m entre les doubles lignes et 1 à 2m entre les plants dans la ligne. Les besoins en azote sont importants jusqu’à la floraison puis ils diminuent, tandis que les exigences en potassium sont plus grandes à partir de la différentiation florale qu’en période végétative. Le phosphore est apporté en amendement avant la plantation.