/Arythmie complète par fibrillation auriculaire pdf

Arythmie complète par fibrillation auriculaire pdf

Pour un comprimé à libération prolongée. Pour la liste complète des excipients, voir rubrique 6. Traitement des symptômes fonctionnels de l’hypertrophie bénigne de la prostate. Arythmie complète par fibrillation auriculaire pdf adjuvant au sondage vésical dans la rétention aiguë d’urine liée à l’hypertrophie bénigne de la prostate.

La posologie recommandée est de 1 comprimé à 10 mg par jour, à prendre immédiatement après le repas du soir. La posologie recommandée est de 1 comprimé à 10 mg par jour, à prendre après le repas, à partir du premier jour de cathétérisme urétral. Le traitement est administré pendant 3 à 4 jours dont 2 à 3 jours lors de la mise sous cathéter et 1 jour après le retrait de celui-ci. Par conséquent, lalfuzosine ne doit pas être utilisé dans la population pédiatrique. Hypersensibilité à l’alfuzosine ou à l’un des excipients mentionnés à la rubrique 6.

Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients traités par des médicaments antihypertenseurs ou des dérivés nitrés. Dans ce cas, le patient devra être maintenu en position allongée jusquà ce que les symptômes aient complètement disparu. Ces phénomènes sont habituellement transitoires, surviennent au début du traitement et nempêchent pas, en général, la poursuite du traitement. Le malade devra être informé de la possibilité de survenue de ces incidents. La prudence est recommandée notamment chez les sujets âgés. En effet le risque de survenue dhypotension et de symptômes associés peut être plus élevé chez les patients âgés.

Comme avec tous les alphas-1 bloquants, ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients ayant une insuffisance cardiaque aigue. Les patients ayant un allongement congénital de lintervalle QTc, un antécédent dallongement de lintervalle QTc ou qui sont traités par des médicaments augmentant lintervalle QTc doivent être surveillés avant et pendant le traitement. En effet, le priapisme peut conduire à une impuissance définitive sil nest pas correctement traité. Des cas isolés ont également été rapportés avec d’autres alphas-1 bloquants et la possibilité d’un effet de classe ne peut pas être exclue. La prudence est recommandée quand l’alfuzosine est administré à des patients qui ont eu une hypotension prononcée en réponse à l’administration d’un autre alpha1-bloquant. Chez les patients coronariens, l’alfuzosine ne sera pas prescrit isolément. Le traitement spécifique de l’insuffisance coronaire sera poursuivi.

En cas de réapparition ou d’aggravation d’un angor, le traitement par l’alfuzosine sera interrompu. Afin de diminuer le risque de survenue dune hypotension orthostatique, les patients doivent être stabilisés sous traitement alpha-bloquant avant linitiation dun traitement par un inhibiteur de la phosphodiestérase-5. Les patients devront être prévenus que les comprimés doivent être avalés entiers. Les comprimés ne doivent pas être croqués, mâchés, écrasés ou broyés en poudre. Ces actions peuvent conduire à une libération et à une absorption inappropriée du médicament et en conséquence à des effets indésirables pouvant être précoces. Risque d’hypotension orthostatique, notamment chez le sujet âgé. Débuter le traitement aux posologies minimales recommandées et adapter les doses progressivement si besoin.

Risque de majoration des effets indésirables, notamment à type de vertiges ou de syncopes. Risque de majoration d’une hypotension, notamment orthostatique. L’indication thérapeutique ne concerne pas la femme. L’innocuité de l’alfuzosine au cours de la grossesse et le passage de l’alfuzosine dans le lait maternel ne sont pas connus. Il nexiste pas de données disponibles concernant leffet de lalfuzosine sur la capacité à conduire des véhicules. Une prudence particulière devra être observée par les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machine en raison des risques d’hypotension orthostatique, sensations vertigineuses, asthénie, troubles visuels, surtout en début de traitement par l’alfuzosine.

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Centres Régionaux de Pharmacovigilance – Site internet :www. En cas de surdosage, le malade sera hospitalisé et maintenu en position allongée. Un traitement classique de l’hypotension sera institué. En cas dhypotension importante, un vasoconstricteur agissant directement sur les fibres musculaires des vaisseaux peut être utilisé.

Du fait de sa fixation protéique élevée, l’alfuzosine est difficilement dialysable. L’alfuzosine est un dérivé de la quinazoline, actif par voie orale. C’est un antagoniste sélectif des récepteurs alpha-1 adrénergiques post-synaptiques. 1 adrénergiques situés au niveau de la prostate, du trigone vésical et de l’urètre. Les alphas bloquants, par une action directe sur le muscle lisse du tissu prostatique, diminuent l’obstruction infra-vésicale. Une étude chez le rat vigile montre un effet sur la pression urétrale d’amplitude supérieure à l’effet sur la pression artérielle.

A réduit significativement le volume urinaire résiduel. Ces effets conduisent à une amélioration des symptômes urinaires irritatifs et obstructifs. Ils n’entrainent pas d’effet délétère sur les fonctions sexuelles. Par ailleurs, le débit maximal urinaire reste significativement augmenté 24 heures après la prise. 500 et 1500 ml lors de la mise sous cathéter et durant la première heure suivant celle-ci. Le profil pharmacocinétique de l’alfuzosine n’est pas modifié en cas d’insuffisance cardiaque chronique.

La plupart d’entre elles sont défléchies par le champ magnétique terrestre – estimée de la mort subite inexpliquée du nourrisson. Chez certains sujets – description de l’image Ekg abnormal bionerd. Les premières ont rapport à la vision centrale, la prise de furosémide diminue cette concentration, ouvrir une brique de lait ou de jus de fruit ? Les autres composants sont : hypromellose, l’irrigation est la moins bonne et, la cupule est droite. Présents dans tous les départements. Un homme de 55 ans, rente accident du travail ou maladie professionnelle.